Matagot, le chat démoniaque

Matagot le chat démoniaqueNouvelle extraite d’un recueil à paraître prochainement aux éditions Boz’Dodor.

Résumé de cette nouvelle :

Certaines légendes peuplent notre folklore : créatures imaginaires ou réelles, monstres tout droit sortis des contes pour enfants… Matagot, également appelé « le chat aux yeux d’argent », fait partie de ces légendes provençales.

On raconte que ce félin, invoqué par son propriétaire, fera de lui un homme ou une femme riche. Il suffit pour cela de confier à Matagot une quantité de pièces d’or le soir, et le chat en rapportera le double au petit matin. En contre partie, son propriétaire doit prendre soin du matou le jour, lui prodiguer caresses et gratouillis, le nourrir uniquement avec du lait provenant d’une femme allaitante. Faute de quoi, le chat dévorera l’âme de son maître…

Dans un monde empreint de révolution industrielle, où les machines à vapeur dominent son quotidien, la jeune Evangeline, chasseuse de trésor intrépide et sorcière de son état, est à la recherche de la richesse.

Mais elle est loin de se douter, lorsqu’elle parvient à voler un livre ancien permettant d’invoquer Matagot, que la contre partie à payer pour obtenir ses faveurs serait si lourde de conséquences… Le regard d’argent de ce félin lui glace le sang et lui fait peur.

Evangeline parviendra-t-elle à manipuler Matagot pour atteindre son but ? Ce chat démoniaque fera-t-il d’elle une autre de ses victimes ?

Advertisements
Cet article a été publié dans Autres Temps - Légendes oubliées. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s