Katia, la guerre des éléments II, de Perrine Rousselot, éditions Kitsuneragi

katiaCe livre m’a été proposé à chroniquer dans le cadre d’un partenariat avec le forum Have a break, have a book, et je les en remercie.

4ème de couverture :

Je m’appelle Katia, j’ai quinze ans et un pouvoir hors du commun que beaucoup convoitent. C’est pourquoi je n’ai pas le droit de sortir ou uniquement sous bonne garde. J’ai peu d’amis à part Sophie, une élue de la Foudre qui partage ma chambre à l’internat du SCISCO. Je ne m’intéresse pas aux garçons. J’attends qu’on trouve enfin mon âme sœur et j’espère que notre relation sera d’amour. Ce serait tellement plus simple. Seulement… ça n’aurait jamais dû être lui.

Mon avis :etoiles2

Dans ce second volet de « La guerre des éléments », l’auteure a choisi de changer de narrateur. Ce n’est plus Avril qui est au centre de l’histoire, mais Katia, la petite sœur de Snow. Bien sûr, les deux héros du premier tome ne sont pas loin, mais la perception de la suite des aventures d’Avril et Snow se fait ici sous un autre regard. Au départ, cela est un peu déroutant, car on s’était attaché à Avril et Snow, mais très vite, nous retrouvons tous les ingrédients du tome 1. Katia est une jeune fille tourmentée qui ne trouve pas sa place dans ce monde qui oppose ceux de la lumière aux obscurs. Sa personnalité est très creusée : assaillie de doutes vis-à-vis de son amitié avec Sophie, de l’existence de son âme sœur. Mais ce n’est que lorsque cette dernière se présente à elle que Katia plonge dans un déchirement total.

Suite à la lecture du tome 1, j’avais fait quelques reproches à l’auteure concernant son style, qui pouvait sembler parfois décousu. Je suis heureux de constater que le second tome est beaucoup plus fluide, les événements importants sont mieux amenés et n’arrivent plus comme un cheveu sur la soupe. Les transitions sont marquées. Cela renforce le plaisir de la lecture. L’attachement émotionnel aux personnages est toujours présent et les rend bien vivants.

J’ai donc eu beaucoup de plaisir à lire ce second volet, dont la fin laisse supposer l’arrivée d’une troisième que j’ai hâte de découvrir.

 

Advertisements
Cet article a été publié dans Mes lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s