Quatrième critique pour Le Testament de Galilée – Tome 1 – L’œil par Laure Izabel

Galilée 1 copie

« Dans ce premier tome, tout est là pour vous faire vibrer. L’écriture est si limpide et fluide que vous tournez, tournez, tournez… les pages sans même vous en rendre compte. Enfin, non ! Vous glissez, glissez, glissez… les pages ; c’est du numérique. »

Résumé.

Nous sommes tous génétiquement différents. Nos capacités dépendent de notre patrimoine génétique. Et ce n’est pas Jules Galio qui dira le contraire : il est l’assistant de recherche d’un des Professeurs les plus renommés dans le domaine de la génétique. Mais lorsque la NASA fait appel à eux pour étudier le génome d’individus aux capacités particulières, Jules est loin de se douter que sa vie est sur le point de basculer : ces individus sont mystérieusement assassinés par une organisation  se faisant appeler « Les Originels ». Jules et ses compagnons partent en quête des survivants, mais ce qu’ils découvrent est sur le point d’ébranler leurs certitudes et les amène à se retrouver impliqués dans un affrontement lié aux travaux de Galilée il y a plus de 400 ans ! Entre amitiés, passions, trahisons et affrontements, seules les capacités pourront faire la différence !

Voilà, le décor est posé.
Si, au premier abord j’hésitai à lire ce roman, ce fut parce qu’il y était question de génétique. Et moi et la génétique : ça fait deux !
Et puis Sébastien Tissandier, l’auteur, à fait ça :  https://www.youtube.com/watch?v=r9OnXsxrOXY
Alors j’ai craqué.

Dans ce premier tome, tout est là pour vous faire vibrer. L’écriture est si limpide et fluide que vous tournez, tournez, tournez… les pages sans même vous en rendre compte. Enfin, non ! Vous glissez, glissez, glissez… les pages ; c’est du numérique.

Les personnages sont vifs et attachants. On croit en eux, on les suit dans leurs aventures, on a peur pour eux… Ils sont comme des petits XMEN qui s’ignorent. Ils sont L’archétype même de l’antihéros sympathique qui se retrouve embarqué dans une histoire qui le dépasse et à laquelle il fait face avec la crainte qui le tenaille et la détermination qui fait de lui sa force.

Pas de temps mort dans cette histoire. pas le temps. L’intrigue vous gobe littéralement. L’action, les explosions, les coups de feu et les émotions sont dans chaque page et vous tiennent en haleine.

Et puis, alors que vous croyez que les choses se calme, qu’enfin Jules et Kurtis vont pouvoir souffler un peu… Paf ! Un nouveau rebondissement vous saisit.:
« Oh, non, c’est pas vrai ! Jules ne va quand même pas… ? Allez, faut que je sache. Je continue. » et c’est comme ça tout du long.

Mais le pompon, la cerise sur le gâteau… c’est la fin. D’une, vous prenez une première baffe en découvrant qui est le méchant, qui est ce traître qui depuis le début déchaîne sa hargne sur tous. De deux, pfff ! Alors là… là j’en suis restée baba ! La première chose que je me suis dite c’est : « Non, je le crois pas ! » Vous voulez savoir pourquoi ? Je le vois sur vos visages, dans vos regards ébahis. Allez donc sur le site des éditions, just here et achetez-le. Vous saurez !

Donc, mon avis sur ce premier tome de Sébastien Tissandier paru aux édition L’Ivre-Book, est que sans conteste je lirai le second. Il est même dans ma PAL.

http://lauretoussaint.blogspot.fr/2014/09/le-testament-de-galilee-t1-loeil.html?spref=fb

Publicités
Cet article a été publié dans Le testament de Galilée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s